A cheval à travers les Bieszczady

Au mois de juillet, Camille et Alexandre, venus du sud de la France, sont partis pour une randonnée équestre de trois jours dans les Bieszczady. Pendant deux jours, le beau temps a permis aux aventuriers d'admirer des paysages, de pique-niquer tranquillement et de discuter autour le feu. Cependant, le dernier jour, la pluie n'a pas épargné les braves cavaliers et, n'ayant qu'une paire de chaussures complètement mouillées, Alex a trouvé une innovation pour protéger ses pieds: drôle de chaussettes en plastic! A vous de les tester!

Voici un petit résumé des sensations de Camille et d'Alex: Premier jour: 8h: Après un réveil à 7 heures, rendez-vous au supermarché de Sanok avec Maria et Michal, joli décor pour le début!!! De là, on rejoint les écuries, où on commence par s'habiller... N'ayant pas nos affaires d'équitation, merci à Maria qui me prêta ses propres affaires, et à Michal qui prêta à Alex son joli pantalon à carreaux! 9h: Découverte des chevaux, Walkiria pour Alex et Basior pour moi, puis c'est le départ. Pour Alex, c'était une grande première, ou presque! On est cinq : Jozef - le guide, Michal - notre gentil interprète, Krzysztof - un polonais francophone et nous deux. Cinq minutes plus tard, un grand pré s'étire devant nous, le guide lève la main, et je découvre avec stupéfaction que c'est le signal du galop, et que tous les chevaux l'ont déjà compris!! Alex tient, ça a l'air d'aller... D'ailleurs à la fin, ouf... il se retourne en souriant... Bons chevaux, aux pieds sûrs et très sympas!!! Le temps passe vite, on se retrouve rapidement en forêt, qu'on ne quittera que le soir. Alternance pas, trot, et galop à tout allure entre les arbres (avec quelques belles frayeurs pour nos genoux!!!) 12h: Pique - nique gargantuesque en bord de forêt. Maria est aux petits soins pour nous, sandwich à volonté, barres céréales, pommes... Puis repos - sieste - bavardages... 14h: On repart. De la forêt, de la forêt et encore de la forêt. Enfin on en sort... et surprise, superbe vue sur la vallée et les collines arborées. Pause photo obligée! On aperçoit au loin une petite voiture jaune qui ressemble étrangement à celle qu'utilise Maria... Effectivement, en s'approchant, on découvre notre petite maison perdue en pleine montagne, au milieu des vaches. C'est idyllique... 17h30: Pendant que les chevaux se reposent, nous on a un repas chaud qui nous attend (déjà!!!). Mais c'est parce qu'après on a les saucisses, nous dit Maria. Ah? 22h: Le feu crépite dehors. On est initiés au rituel des hot dog maisons!! Mmmmmh... délicieux!! Une bonne nuit nous attend... Deuxième jour: 10h: On est reparti, malgré les courbatures... Petit changement de cheval inattendu car le mien avait perdu un fer, je monte donc Gascogne, moins vif mais moins trébucheur que le précédent! On passe la matinée de nouveau dans la forêt, à galoper entre les arbres. 13h: Repas polonais dans un resto en haut d'une colline d'où partent des planeurs. On découvre des plats inconnus, guidés par les connaisseurs! 14h: Après-midi inoubliable, rythmé par les demi-tours face aux barbelés, le guide songeur devant sa carte et les grands galops dans les champs. Un troupeau de moutons nous suit malgré les cris de son propriétaire!!! On arrive bien en retard au point de rendez-vous le soir, mais on s'en fiche, la journée a été belle et les chevaux super. 19h: Soirée au coin du feu, pendant laquelle on goute la vodka polonaise! Troisième jour: 10h: Le départ s'annonce difficile... il pleut... Une fois joliment accoutrés des pardessus prêtés par Maria et Michal, on y va. La pluie est forte et le brouillard règne, les traversées de forêt donnent l'impression d'être dans un film... On perd de vue le guide pour ne voir que le cavalier devant soi... Brrr... Les galops sont rares. Il fait froid. Heureusement Michal a sur lui un thermos de thé brulant... 15h: Du coup on est plus lents que prévu. Et comble de malchance, quand on arrive au resto prévu, il est fermé!!! On est amenés en voiture jusqu'à une petite pizzeria. Alex est trempé, son imperméable n'était pas vraiment imperméable, ses baskets non plus! On nous propose de nous arrêter, mais c'est sans compter notre persévérance!!! J'échange de vêtements de pluie avec Alex, et c'est reparti! 16h: On a eu raison, il a arrêté de pleuvoir, et il y a même des éclaircies! Un dernier grand galop (le plus long) dans un champ, et on est déjà arrivés... 19h: Après un au revoir aux chevaux, on se retrouve chez le guide qui nous décerne notre première médaille de randonneur! Puis un verre dans un bar de Sanok avec Maria et Michal et l'aventure est terminée... A quand la prochaine ?

« Retour